Catégories
Infos Craco

La Pologne envahit accidentellement la République tchèque et annexe une partie du territoire du voisin

La Pologne a accidentellement envahi la République tchèque fin mai et annexé brièvement un coin du territoire de son voisin, a reconnu l'armée du pays.

Le «malentendu» s'est produit lorsque des soldats polonais sont entrés accidentellement en République tchèque alors qu'ils gardaient des parties de la frontière au milieu des verrouillages imposés en raison de la pandémie de coronavirus.

Les soldats ont alors commencé à refouler des citoyens tchèques d'une église qu'ils essayaient de visiter dans leur propre pays, a rapporté CNN.


Le ministère tchèque des Affaires étrangères a déclaré que la Pologne n'avait pas formellement expliqué l'erreur mais qu'elle "nous avait officieusement assuré que cet incident n'était qu'un malentendu causé par l'armée polonaise sans intention hostile".

"Les soldats polonais ne sont plus présents et nos citoyens peuvent à nouveau visiter librement le site", a déclaré CNN à un porte-parole, qui n'a pas révélé la durée de l'occupation.

Le ministère polonais de la Défense a déclaré dans un communiqué: «Le placement du poste frontière est le résultat d'un malentendu et non d'un acte délibéré. Elle a été corrigée immédiatement et l'affaire a été résolue – également par la partie tchèque. »

L'invasion accidentelle a été lancée à partir d'un petit village frontalier du sud de la Pologne appelé Pielgrzymow, qui se trouve en face de la campagne tchèque. Une route y sert de frontière entre les deux pays.

Samedi, la Pologne a rouvert ses frontières avec la République tchèque, l'Allemagne et la Slovaquie pour la première fois en trois mois après leur fermeture initiale à la mi-mars dans le but de ralentir la propagation de Covid-19.

Des contrôles rigoureux à l'entrée restent à ses frontières avec la Russie, la Biélorussie et l'Ukraine.

En République tchèque, le gouvernement a mis en place un système d'entrée codé par couleur basé sur la gravité des flambées de coronavirus dans les pays concernés.

La Suède est actuellement le seul État de l'Union européenne sur la liste des pays «rouges» les plus risqués, une catégorie dans laquelle le Royaume-Uni a également été classé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *