Catégories
Infos Craco

Le plus grand rassemblement de droite d'Europe devrait avoir lieu en Pologne malgré son interdiction

Le plus grand rassemblement de droite en Europe devrait avoir lieu cette semaine bien qu'il ait été officiellement annulé, les organisateurs en Pologne appelant les participants à se joindre à des véhicules plutôt qu'à pied.

La marche de l'indépendance a lieu chaque année le 11 novembre à Varsovie mais a été annulée cette année par le maire de la capitale polonaise en raison de la pandémie de coronavirus.

L'événement a attiré plus de 200 000 personnes au cours des années précédentes, mais a suscité la controverse pour le sentiment anti-immigrant, antisémite et anti-LGBT exprimé par les participants.

La semaine dernière, les organisateurs de l'événement ont publié une affiche annonçant l'événement qui montrait un chevalier médiéval poignardant une épée à travers une étoile. L'étoile était mi-arc-en-ciel, mi-bloc rouge en référence à la communauté LGBT et au mouvement de gauche de Pologne.

L'affiche portait le slogan «Notre civilisation, nos règles», en référence à la répression des nationalistes polonais contre les manifestations progressistes.

Lire la suite

En réponse, l'Association de la Marche pour l'Indépendance, organisatrice de l'événement du 11 novembre, a rassemblé des groupes dans le but déclaré de protéger les églises des manifestants en colère contre l'influence de l'Église catholique sur la politique polonaise.

Après que le maire de Varsovie, Rafal Trzaskowski, ait annoncé l'interdiction en raison des restrictions relatives aux coronavirus, les organisateurs de la marche ont commencé à suggérer aux adeptes de faire une «promenade spontanée» au lieu de réunion habituel de l'événement à l'heure précédemment prévue.

Lundi, l'Association de la marche de l'indépendance a publié une déclaration invitant les participants à se joindre à la marche dans des véhicules pour éviter la transmission du coronavirus.

«Comme chaque année, nous invitons tous les patriotes à venir à Varsovie pour célébrer ensemble cette date unique lors de la marche de l'indépendance. Cette année, en mettant la sécurité des participants comme une priorité, en particulier les vétérans qui nous rejoignent chaque année, nous avons décidé de changer la formule de l'événement », indique le communiqué.

Les organisateurs du mois de mars ont ensuite critiqué les récents manifestants contre l'avortement: «Nous nous détachons de toute tentative de déstabilisation et d'anarchie de la vie politique et sociale du pays, qui a été menée ces dernières semaines par les groupes de gauche et libéraux. . »

Women’s Strike, organisatrice des récentes manifestations pour le droit à l’avortement, a appelé leurs partisans à se joindre à une journée de «mise en quarantaine du nationalisme» le 11 novembre et à éviter toute confrontation avec les manifestants de droite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *